ort.asso.fr > Communication > Actualités Février 2016

Communication

Actualités Février 2016

Sommaire NEWSLETTER Novembre 2015

 

Fevrier 2016

Editorial : Le nouveau directeur général d’ORT-France 
- Lyon: un BTS Comptabilité-Gestion en apprentissage pour 2016/17
Marseille: avec les élèves du lycée Daumier pour commémorer le 27 janvier
- Montreuil : lancement d'ORT-Alumni, success stories de l'optique
- Toulouse: sur le podium des meilleurs lycées pour le bac
Strasbourg: le lycée ORT invité aux festivités du partenariat franco-allemand
 
Choisy : le tertiaire de nouveau…  
Villiers-le-Bel : Visite du Grand rabbin de France et du Préfet du Val d'Oise  

 

laïcité et identité

EDITORIAL

Le nouveau directeur général d’ORT-France

Le nouveau directeur général d’ORT-France

Arrivé en janvier, Thierry Sebagh a pris ses fonctions de directeur général d’ORT-France. A ce poste stratégique, il aura l’ambitieuse mission de piloter le développement de notre belle Institution, forte de sept établissements,  de 3 500 élèves et d’une administration de près de 500 personnes.  Sous l’impulsion du Conseil d’Administration, Thierry Sebagh devra relever les défis posés par un contexte social, communautaire et éducatif complexe.

Nous lui apporterons notre concours et notre énergie. Aux côtés de Raymond Soussan, directeur administratif et financier, il aura la charge de la saine gestion de l’Institution. Nous attendons de lui qu’il bâtisse, fort du partenariat de ses équipes, en régions comme à Paris, l’avenir de l’ORT, un avenir en phase avec la réalité économique de notre pays et avec les attentes éducatives et professionnelles de nos étudiants. Il devra au surplus demeurer fidèle à notre histoire de « vieille » Institution juive. Et s’il lui faut du temps pour bien la connaître, c’est surtout d’imagination et de rigueur dont le nouveau directeur général devra faire preuve, dans l’immédiat, pour mener à bien l’œuvre de modernisation que nous avons entreprise.

Pour ce faire, Thierry Sebagh a les qualités et les compétences requises : universitaire, fin observateur du monde de l’entreprise et des nouveaux métiers, expert de l’enseignement en alternance, doté d’une expérience internationale et « managériale » dans un groupe privé d’enseignement supérieur. C’est un homme jeune entièrement mêlé aux bouleversements technologiques et de société, tout en restant attentif au destin du peuple juif.

A lui désormais de faire ses preuves. Mazal tov bien sûr, sachant que cette chance devra être d’abord le fruit  d’un engagement intense et durable.

Lucien Kalfon 
Président d'ORT France

 

 

Lyon: un BTS Comptabilité-Gestion en apprentissage pour 2016/17

Lyon: un BTS Comptabilité-Gestion en apprentissage pour 2016/17

Le lycée ORT Lyon souhaitait compléter son offre de formation dans la filière comptable. C’est chose faite aujourd’hui !
Pour la rentrée 2016/17, le lycée proposera un « BTS Comptabilité-Gestion » en apprentissage, en partenariat avec l’IFIR.

L’apprentissage est la forme d’alternance la plus prisée par les entreprises en raison des avantages salariaux qu’elle procure en comparaison du contrat de professionnalisation.

Michel Benoilid, directeur de l’ORT Lyon, se dit confiant quant à la réussite de cette nouvelle formation dont le besoin est grandement exprimé par les entreprises.

 

 

Marseille: avec les élèves du lycée Daumier pour commémorer le 27 janvier

Marseille: avec les élèves du lycée Daumier pour commémorer le 27 janvier

Le 27 Janvier est la journée de la Prévention des crimes contre l’humanité, décrétée par l’ONU, depuis 2005, date de la libération du Camp d’Auschwitz par les Soviétiques.

Souhaitée par le CRIF Marseille-Provence et sous l’impulsion de sa Présidente Mme Michèle Teboul, cette journée de souvenir et de recueillement doit être celle de l’engagement des jeunes, collégiens, lycéens, étudiants, vers un devoir de mémoire mais aussi par un travail de mémoire.

Alternativement, chaque année des Établissements Scolaires Publics et Privés, juifs et non juifs, s’inscrivent dans ce projet, donnant à cet évènement toute sa portée, à la fois sur le plan de l’histoire que sur la démarche citoyenne de chaque enfant, pour une prise en compte de l’importance du « vivre-ensemble ».
Cette année c’est aux élèves du lycée Daumier que nos 4ème du collège Léon Bramson ont été associés pour cette commémoration, invités par M. Jean-Marc Philippe, Proviseur du Lycée Daumier, et en présence d’Esther Douieb, Directrice de l’ORT.

Prendre conscience, dire, et se souvenir … C’est ce que, merveilleusement et avec beaucoup de retenue mais aussi force et conviction, 400 élèves du Lycée Daumier ont exprimé par
  • des chansons justes et douces
  • des mots forts qui reviennent en écho
  • des pas, des gestes, des symboles et des silences pour que…….
  • LA SHOAH ne revienne plus
  • 1915 ne se répète pas
  • Que le RWANDA, la BOSNIE, le CAMBODGE ne soient plus larmes et déchirements.
PLUS JAMAIS ÇA nous ont dit ces élèves pour une fin de cette drôle d’histoire.

Bravo à vous tous : DAUMIER
Merci de l’avoir dit et de l’avoir fait.

Marcel Benkimoun
Conseiller pédagogique culturel

http://gazetteort.com/2016/02/04/eleves-de-4eme-ort-marseille-commemoration-de-la-journee-du-27-janvier-2016-au-lycee-daumier/

 

 

Success-stories pour lancer ORT-Alumni

Montreuil : lancement d'ORT-Alumni, success stories de l'Optique

C’est au 5ème étage du Lycée ORT Daniel Mayer que s’est tenue, mardi 16 Février, la première conférence/petit-déjeuner d’ORT-Alumni consacrée aux belles réussites de jeunes entrepreneurs issus du milieu de l’optique. Retour sur une matinée où l’énergie et la passion étaient palpables…

Créé en 2014, le réseau ORT-Alumni a vocation à réunir de « jeunes anciens » pour conseiller et aider nos actuels étudiants à entrer dans la vie professionnelle et à se lancer dans l’aventure de l’entreprise. Mardi 16 février, ils étaient ainsi quatre entrepreneurs à intervenir devant une centaine de futurs BTS Opticien-lunetier et d’élèves de terminale accueillis par Isaac Touitou, directeur de l’établissement. Ce premier temps fort d’ORT-ALUMNI s’est révélé à la hauteur des aspirations de ses organisateurs, Rachel Allal, Valérie Partouche et Cyril Zarrouk.
Comment, en effet, ne pas avoir envie de créer son entreprise ou, à tout le moins, s’y préparer en travaillant avec les jeunes patrons qui ont témoigné de leur expérience avec une si formidable et sympathique conviction ?
Premier à intervenir, Jonathan Koskas, un « ancien du lycée », à la tête de neuf magasins dont des franchises, a décrit les challenges d’un développement fulgurant en indépendant. « Mes atouts ? » s’interroge-t-il.  « Simple ! ORT, sur un CV, ça attire beaucoup de sympathie, et notre formation nous apprend à être débrouillard, à innover et à aller plus loin… »  assure-t-il avant de répondre aux questions des participants, dont certaines très pointues sur le rôle des mutuelles.

Puis ce fut au tour de Mathias Lebrati de présenter, Powerpoint à l’appui, les réalisations et potentialités d’accueil du groupe Alain Afflelou (1200 magasins dans le monde !). Bien sûr, le nom, à lui seul, ne peut manquer de faire rêver les aspirants entrepreneurs. Et c’est ce qu’a fait, avec une parfaite maîtrise de son propos, Mathias Lebrati, un « ancien  bac S » du lycée ORT de Villiers-Le-Bel. Constat : « Le métier reste beau, malgré ce qu’on dit du risque de saturation sur un marché où le nombre d’enseignes a doublé en quelques années… On cherche des gens qui ont la niaque ! ». Et à la question d’un étudiant sur la possibilité d’être « indépendant » face à une telle puissance commerciale, la réponse fuse : « Apportez un service que personne n’offre ! » 

 L’innovation va être au cœur des deux interventions suivantes. Celle de Raphaël Uzan qui raconte avec humour et une réelle passion un parcours de « pas très bon élève, mais fils d’opticienne », sauvé par l’enseignement en alternance et entrepreneur dans l’âme. Lui aussi crée des magasins, mais dans des quartiers « dont personne ne veut ». Son prochain défi : « Optic Express »,  un magasin dans le centre commercial de la Gare du Nord qui délivrera une paire de lunettes en… 5 minutes ! 

Autre intervenant, autre parcours et positionnement clientèle, Grégory Sayada, lui, est à contre-courant de ses confrères. « Pour fabriquer une monture sur mesure, il faut plus de dix heures de travail… Chez nous, c’est la valeur du beau produit qui est transformée en argument marketing ». Une leçon en phase avec un des fondamentaux de la culture de l’ORT où l’accent est mis sur la technologie, les matériaux et le bel ouvrage. Et les participants de faire passer religieusement des maquettes et composants utilisés par l’intervenant dont la passion retenue est accompagnée d’une volonté de réussite toute aussi forte.

Concluant, Thierry Sebagh affirme « qu’esprit  d’entreprise, culture numérique et innovation » sont au centre des ambitions d’ORT-France en matière de formation. « Les Juifs sont tous des marchands de lorgnettes », disait Flaubert. Certes… Mais, ceux-là ont su voir loin, très loin même !

En attendant le prochain événement ORT-ALUMNI, Rappelons à toutes celles et ceux qui sont passés par les lycées de l’ORT qu’ils peuvent retrouver toutes les interventions et coordonnées des intervenants grâce au réseau ORT-Alumni  dont les informations sont accessibles sur www.ortalumni.fr.




 

 

 

Toulouse: sur le podium des meilleurs lycées pour le bac

Toulouse: sur le podium des meilleurs lycées pour le bac

Un article paru dans la Dépêche du Midi (01/02/16), dont la source est l’Académie de Toulouse, classe le lycée Grynfogel-ORT de Colomiers à la 3ème  place pour les résultats au baccalauréat dans le Département de Haute- Garonne, juste avant le lycée Fermat de Toulouse. Score : 100% de réussite !

http://gazetteort.com/2016/02/02/lort-toulouse-sur-le-podium-des-meilleurs-lycees-3/

 

 

Strasbourg: le lycée ORT invité aux festivités du partenariat franco-allemand

Strasbourg: le lycée ORT invité aux festivités du partenariat franco-allemand

A l'occasion de l'anniversaire du partenariat franco-allemand du Lycée Renée Cassin et du Berufskollege de Cologne, Mr Eric Deschaintre, inspecteur pédagogique régional (IA-IPR) en Eco-Gestion de l’Académie de Strasbourg, avait lancé un projet en Juin 2015. L'établissement ORT a été invité le en novembre dernier à participer à cet évènement au Lycée René Cassin, où l'interculturel était le leitmotiv de la journée.

Valérie Voillemin, professeure en Commerce International à l’ORT Strasbourg, a invité Nicole Sergel spécialiste franco-allemande des Etudes de marchés à l'International en classe de BTS Commerce international pour une conférence. Elle a rencontré ensuite les étudiants de Négociation-vente en classe d’allemand.

Marga Nieder, Marie-Anne Ratsch et Henri Bresson ont été conviés par Marie-Claude Mathieu, proviseure du lycée René Cassin et Brigitte Gross, professeure de Commerce International aux festivités de ce partenariat.

La présence du Consul d'Allemagne, du responsable de la CCI pour le marché allemand, le responsable de l'EM (Ecole de Management) de Strasbourg a été l'occasion de faire un tour d'horizon sur l'interculturel dans le Commerce International. Nous avons eu le plaisir également d'entendre des témoignages d'étudiants allemands et français, et d'entreprises partenaires.

http://www.strasbourg.ort.asso.fr/notre_centre/actualite.3572.html?id=3313

 

 

Choisy : le tertiaire de nouveau…

Choisy : le tertiaire de nouveau…

Après de longues années sans activité dans le domaine tertiaire, le Centre de formation d’adultes de Choisy va de nouveau proposer des formations dans ce secteur.

Un partenariat avec le GRETA de l’Essonne nous permet d’obtenir le financement d’une session par an en secrétariat et ce pour les 4 prochaines années.

C’est dans le cadre d’une diversification de ses activités, que le Centre de Choisy espère poursuivre cette dynamique qui amènera une mixité bienvenue.

Stéphane Rossi

 

 

Villiers-le-Bel : Visite du Grand rabbin de France et du Préfet

Villiers-le-Bel : Visite du Grand rabbin de France et du Préfet du Val d'Oise

L’Union des Communautés Juives du Val d’Oise (l’UCJ 95), présidée par Monsieur René Taïeb, ainsi que l’ensemble de ses membres, ont choisi le lycée ORT de Villiers-le-Bel pour recevoir, le 26 novembre dernier, le Préfet du Val d’Oise Monsieur Yannick Blanc accompagné du Sous-Préfet de Sarcelles, du Directeur Départemental de la Sécurité publique, du Commandant du Groupement de Gendarmerie du Val d'Oise, et du Chef de Service de l’Information Générale.
L’UCJ 95 qui regroupe l’ensemble des Présidents et des Rabbins de diverses communautés, des Directeurs d’écoles et des responsables d’Associations Juives du Val d’Oise, a souhaité ainsi mettre en valeur le travail exceptionnel accompli par les différents acteurs de la communauté juive de la région.

Pour cette occasion, le Grand rabbin de France, Haïm Korsia, et Marc Timsit, alors Directeur général d’ORT France, ont honoré cette rencontre de leur présence.
C’est tout naturellement au Grand rabbin Korsia qu’est revenu le discours inaugural où il a loué les valeurs de la République.

Au cours de son intervention, le Préfet Blanc a vanté les mérites de notre Etablissement et de son rayonnement dans le département ainsi que ceux des différents établissements du réseau ORT-France. Il a insisté sur la qualité de leur enseignement, sur leurs excellents résultats et sur le rôle essentiel du lycée de Villiers-le-Bel au sein des communautés juives du département.

Au terme du déjeuner marqué par une ambiance conviviale, les invités ont remercié Moïse Tibi, le chef d’établissement, pour son accueil particulièrement chaleureux.