ort.asso.fr > Communication > Actualités Mai 2013

Communication

Actualités Mai 2013

Sommaire NEWSLETTER Novembre 2012

 

MAI 2013

Editorial : La réforme « Peillon » et nous
ORT France : La Ministre en charge de l'économie numérique rend hommage à l'ORT
Montreuil : Rencontre amicale et sportive de lycéens de l'Alliance et de Daniel Mayer
Lyon : Conférence d'Alain Michel sur la Shoah
Marseille : Classement de l'ORT Bramson au Palmarès des lycées « Le Parisien » 2013
Strasbourg : Claude Sabbah à l'honneur

Toulouse : Exposition sur les OGM
Villiers-le-Bel : Classement des lycées « Le Parisien » 2013

EDITORIAL

Président ORT France

La réforme « Peillon » et nous

Il y a peu, Vincent Peillon, ministre de l'Education nationale, adressait aux professeurs et aux personnels, sous son autorité, une lettre où il présentait les grands axes et la philosophie du projet de loi de programmation et d'orientation scolaire.

L'ORT, par sa mission et le statut de ses établissements, ne peut être indifférente à un tel projet. Certes, chaque ministre depuis plusieurs décennies laisse en héritage une réforme, sans pour autant que familles, étudiants et élèves perçoivent clairement les améliorations annoncées.

Nos collèges et lycées le savent bien qui accueillent, parfois, les « déçus » de l'enseignement public, ou simplement tous ceux qui veulent autre chose en matière de pédagogie et d'accueil, sans parler de valeurs et d'engagement que traduit notre caractère propre d'écoles juives.

Cette fois, il semble que le ministre ait visé trois sujets que notre expérience et notre savoir-faire nous font considérer comme essentiels : l'enseignement des disciplines fondamentales, la formation des professeurs et le développement des technologies numériques.

  • Pour ce qui est des formations de base, nous sommes bien placés à l'ORT pour savoir à quel point ces premiers acquis sont déterminants pour la suite du cursus scolaire.  Nos collèges et lycées ont développé à cet égard une expertise dans ce que nous  appelons des « pédagogies réparatrices ». Celles-ci permettent, par le travail, par l'attention portée au potentiel des intéressés plus qu'à leur passé, par la disponibilité aussi des professeurs, de redonner aux étudiants et aux élèves le goût de l'effort et le plaisir d'apprendre.
  • La formation des enseignants, avec entre autres la création des Ecoles supérieures du professorat et de l'éducation (ESPE), occupe une bonne place dans le dispositif du ministre ; tout comme la considération de leurs talents et leurs conditions de travail sont un juste souci pour les responsables d'ORT-France.  Dans nos collèges, lycées, instituts supérieurs, ainsi que dans nos centres de formation d'apprentis et d'adultes, nos professeurs et formateurs font preuve d'un engagement et d'une compétence qui vont au-delà de la seule maîtrise de la matière enseignée. Nous veillons à ce qu'ils puissent en permanence échanger entre eux leurs pratiques et acquérir le dernier état des connaissances de leur discipline. Nous le faisons actuellement pour les Conseillers Principaux d'Education, et récemment, pour les professeurs d'histoire et de culture juives.
  • Troisième axe de la loi « Peillon », le développement de l'utilisation du numérique dans l'enseignement. Cette disposition, ne peut que nous plaire et nous encourager à aller de l'avant. Pas seulement d'ailleurs parce que Mme Fleur Pellerin, ministre déléguée chargée,  de l'Innovation et de l'Economie numérique, a rendu il y a peu hommage à l'ORT citée parmi les « acteurs historiques du terrain » (Cf Ci-dessous). L'innovation est, selon nous, non seulement une nécessité mais plus encore une forte obligation, alors que se produit,  sous nos yeux, la plus importante révolution dans l'acte éducatif depuis l'apparition en Chine, en Grèce et au Proche-Orient de la classe et de l'enseignement formel avec maître et disciples.
Parlant en conclusion de sa lettre d'une « école juste et exigeante pour tous », Vincent Peillon exprime bien ce qui est la mission de notre Institution depuis sa création : l'apprentissage des métiers, le goût des études diplomantes  et la pratique des valeurs propres à l'art du savoir.
 

Lucien Kalfon
Président d'ORT France

 

 

La Ministre en charge de l’économie numérique rend hommage à l’ORT

ORT FRANCE : La Ministre en charge de l’économie numérique rend hommage à l’ORT

Lors de son discours de lancement de la stratégie numérique, Madame Fleur Pellerin a désigné l’ORT, parmi d’autres noms prestigieux, comme l’un des acteurs historiques du numérique à l’école.

Ci-joint le lien pour lire l’intégralité du discours: Discours au format PDF

 

Rencontre amicale et sportive de lycéens de l’Alliance et de Daniel Mayer

Montreuil : Rencontre amicale et sportive de lycéens de l’Alliance et de Daniel Mayer

Une première pour les deux établissements. Une rencontre amicale de Basket, sous la responsabilité des profs d’EPS de Montreuil et de Pavillons-sous-bois, s’est déroulée ce vendredi à 13H au gymnase Paul Bert entre les lycéens de Daniel Mayer et ceux du Lycée de l’Alliance Israélite Universelle de Pavillons-sous bois. Une belle ambiance fraternelle, quatre équipes à fond sur le terrain de jeu, tous gagnants, belle expérience à renouveler…

 

Conférence d’Alain Michel sur la Shoah

Lyon : Conférence d’Alain Michel sur la Shoah

Dans le cadre de la préparation du voyage en Pologne « Marche des Vivants 2013 », M. Alain Michel, historien et rabbin, est  venu parler de la Shoah.

Il a débuté son intervention en demandant  aux élèves de Secondes, Premières et terminales de s’exprimer par écrit sur : « qu’est-ce que signifie pour vous le terme “selection” ? », puis chacun en a donné sa définition. L’échange a été très intéressant, les réponses de nos élèves pertinentes.

M. Alain Michel a précisé que la sélection des juifs était très particulie : 30% des juifs arrivés dans les camps étaient  » réservés » pour le travail ; les autres partaient directement dans les chambres à gaz et les fours crématoires. La sélection se poursuivait pour les juifs, car leurs conditions de vie  étaient encore plus monstrueuses que celles des autres détenus : moins de nourriture, corvées plus éprouvantes et plus longues, …

M. Alain Michel a évoqué la Conférence d’Évian de Juillet 1938, organisée à l’initiative du président des États-Unis d’Amérique, Franklin D. Roosevelt, et s’est déroulée du 6 juillet au 16 juillet 1938 à Évian . Elle avait comme objectif de venir en aide aux réfugiés juifs allemands et autrichiens, fuyant le nazisme peu après l’Anschluss. Il n’y aura aucune mesure concrète, hormis la création du Comité intergouvernemental pour les réfugiés (CIR).
Le conférencier a terminé son intervention en faisant remarquer aux élèves que tous les Allemands ayant participé à la Shoah étaient à l’origine des hommes ordinaires. Il a insisté sur la nécessité d’une grande vigilance afin que ce génocide systématique, planifié, organisé à l’échelle d’un continent ne puisse plus jamais se reproduire.


Rémi ZERBIB

 

Classement de l’ORT Bramson au Palmarès des lycées « Le Parisien » 2013

Marseille : Classement de l’ORT Bramson au Palmarès des lycées « Le Parisien » 2013

Cliquez ici pour voir le classement

 

 

Claude Sabbah à l’honneur

Strasbourg : Claude Sabbah à l’honneur

C’est avec un très grand plaisir que nous apprenons la nomination de Claude Sabbah, directeur d’ORT-Strasbourg, au grade de Chevalier de la Légion d’Honneur (promotion de Pâques 2013). La remise de sa décoration interviendra dans les toutes prochaines semaines.

 

 

Exposition sur les OGM

Toulouse : Exposition sur les OGM

20 mars 2013 : C’est avec beaucoup de curiosité que les élèves se sont agglutinés devant les affiches de l’exposition sur les OGM que nous avons fait venir, pour un mois, de la Cité des Sciences. Bien qu’il y ait beaucoup à lire, ils voulaient en savoir plus sur ce thème qui a été abordé succinctement en cours de Géographie sur le thème de leur programme : Nourrir les hommes (Secondes). L’exposition est documentée et équilibrée dans ses arguments. Elle est un gage d’une formation d’opinion de qualité. En effet ces élèves doivent travailler l’argumentation tout au long de leur cycle de formation pour le bac. Quoi de mieux que de les mettre en situation face à un sujet de société très passionnel et passionnant, que l’on soit pour ou contre les OGM ?

Patrick ELKOUBBI

 

Classement des lycées « Le Parisien » 2013

Villiers-le-Bel: Classement des lycées « Le Parisien » 2013

Cliquez ici pour voir le classement