ort.asso.fr > Communication > Actualités Novembre 2012

Communication

Actualités Novembre 2012

Sommaire NEWSLETTER Novembre 2012

 

NOVEMBRE 2012

Editorial : INNOVATION, PÉDAGOGIE ET RÉUSSITE
ORT France : Innovation et réussite
ORT France : Jeux sérieux
-
 ORT France : Le cap des 3400 élèves est franchi
Lyon : Master MS2i
Montreuil : Master DSCG
Choisy-le-roi : soudage et avenir du secteur industriel

EDITORIAL

Président ORT France

INNOVATION, PÉDAGOGIE ET RÉUSSITE

Partisan depuis longtemps de l’adaptation rapide de la Société aux disciplines nouvelles  alors que je servais dans la fonction publique, je le suis plus que jamais depuis que je préside aux destinées de cette belle institution qu’est ORT-France.

D’abord il y a notre tradition qui relie nos enseignements et nos filières à la technologie. Il y a longtemps que le numérique est présent à l’ORT à la fois comme formation diplômante – nous avons été des pionniers des BTS, licence et Master d'informatique et des réseaux – et comme équipements pédagogiques de nos établissements où là aussi nous avons été en pointe. Elle imprègne également l’ensemble des disciplines de notre Centre  de formation professionnelle de Choisy-le-Roi.

Il y a ensuite une spécificité ORT qui en fait sans doute un cas unique dans l’enseignement privé. Notre département « Innovation et Développement » créé et dirigé par Raphaël Attias, lui-même ex-professeur d’informatique dans notre établissement de Montreuil. Ce département est un peu une  tête chercheuse en matière d’innovation et d’applications pédagogiques. Par ses liens avec les grandes entreprises du secteur (CAP-Gemini, Microsoft, HP…) ainsi qu’avec les meilleures institutions publiques, tant nationales qu’européennes, pourvoyeuses de programmes et de crédits, il est au cœur et au fait des avancées les plus prometteuses de la recherche pédagogique. Cela nous assure également une bonne visibilité dans cet espace nouveau et privilégié du savoir. Il faut naturellement y être si l’on veut progresser non seulement dans l’élaboration des méthodes d’enseignement de demain, mais aussi dans la connaissance des filières de formation à proposer à nos élèves et étudiants.

Enfin, il y a l’innovation telle que nous l’expérimentons à ORT-France. Dans notre revue de septembre dernier, nous avons donné quelques illustrations d’une action que nous voulons aussi volontariste que rigoureuse. L’enseignement des langues, de l’anglais en particulier, auquel j’attache une réelle importance, fait ainsi l’objet d’une démarche associant apprentissage en ligne et cours traditionnel disposant d’un encadrement éducatif renforcé.

En accord avec la direction générale qui a initié et qui suit avec attention ces développements, nous envisageons d’étendre notre acquis tiré de nos expérimentations à d’autres langues et à d’autres disciplines. Nous le faisons avec un souci de sérieux, une attention soutenue aux objectifs des « apprenants », aux résultats constatés et une vive conscience du rôle indispensable – irremplaçable ? – des maîtres.

Dans un ouvrage paru il y a quelques mois – « La petite Poucette » -, le philosophe Michel Serres parle d’une véritable révolution technologique et comportementale qui, à terme, bouleversera notre modèle de l’enseignement et de la classe. Des maîtres du Talmud à nos amphithéâtres modernes,  la classe reste le lieu par excellence de l’acquisition des savoirs. Une expérimentation prudente peut, là aussi, nous permettre d’aller plus loin grâce aux nouveaux outils technologiques. Mais cette avancée doit toujours être évaluée à l’aune de  l’intérêt pédagogique des élèves et de la place toujours centrale des professeurs. 

Lucien Kalfon
Président d'ORT France

 

 

Innovation et réussite

ORT FRANCE : Innovation et réussite

Education et formation numériques, ingénierie des connaissances, services et usages mobiles pour le citoyen, contenus culturels et scientifiques innovants… : tels sont les grands axes de travail du  Département Innovation et Développement d’ORT-France, axes qui s’inscrivent parfaitement dans le cadre de programmes nationaux ou européens. 

Les  différents programmes français dotés de financements publics  (e-éducation, CSTI, FSN…)
rejoignent pleinement notre démarche d’innovation continue dans les services et usages éducatifs, avec des effets concrets pour l’amélioration des enseignements dans nos établissements. Au niveau européen, nous répondons à des appels à propositions en phase avec les thématiques pour lesquelles ORT-France est reconnue pour son expertise.

Pour l’année 2013, en matière d’éducation et de formation numériques, et dans la suite des Assises nationales de 2010 où l’ORT a contribué en tant que membre du pôle de compétitivité Cap Digital, un constat majeur a été fait : la réduction de la fracture numérique ne repose pas que sur des problèmes d’équipement, mais soulève essentiellement des questions de formation, de création de ressources numériques adaptées, et révèle une diffusion insuffisante de bonnes pratiques. Ainsi en tant qu’acteur du numérique éducatif et en regard d’une volonté politique désormais au rendez-vous, ORT-France participe activement au passage à l’ère numérique des systèmes éducatifs.

Pour ce faire, nous travaillons à promouvoir auprès des acteurs institutionnels des dispositifs financiers favorisant cet objectif par la structuration du secteur, par le développement de partenariats entre acteurs industriels, chercheurs et utilisateurs. Cela a amené l’ORT à être membre de l’Association des acteurs français du numérique pour l’éducation et la formation, créée en septembre 2012, toujours à travers le pôle de compétitivité Cap Digital.

Concrètement cela a conduit  dans nos établissements à la mise en œuvre des Espaces Numériques de Travail (ENT) avec, simultanément, un plan de formation des enseignants et la préparation, avec Microsoft, du projet LEAP 21 pour la formation des professeurs dans le cadre du « Programme professeurs innovants ».

Une réflexion complémentaire autour de ce programme de formation associe l’Académie de Créteil, retenue par le Ministère de l’Education nationale pour le pilotage des actions de formation au niveau francilien, puis national. Cette expérimentation concerne donc nos collèges, lycées et instituts supérieurs en Ile-de-France et en régions.

 Les Assises de 2012 qui ont eu pour thème « Quelle école pour demain ? » ont confirmé le rôle du numérique comme outil pédagogique et comme multiplicateur des capacités cognitives des apprenants. Rappelons que ces Assises auxquelles participe ORT-France ont accueilli et entendu des experts américains, britanniques, français et d’autres appartenant à des institutions internationales: Marc Prensky ( Digital Natives), Conrad Wolfram ( Mathematica), Eric Charbonnier ( OCDE), Fleur Pellerin, Ministre en charge de l’Economie numérique, le Pr. Philippe Meirieu, sociologue de l’éducation..

Pour l’enseignement supérieur à l’ORT, il a été mis en place un accès à plus de 3000 cours en ligne sur étagère permettant une approche bilingue, en français et en anglais, avec à la fois des cours traditionnels et d’autres en ligne (dispositif elearning) sur les thématiques suivantes : compétences des Technologies de l’information, compétences des Affaires et gestion, developpement personnel sur le portail dédié : http//ort.skillport.com. Cette approche bilingue des parcours permet le renforcement conjugué des compétences et le perfectionnement en anglais. L’originalité de ce portail est qu’il intègre depuis septembre 2012, un réseau social natif sur la plate-forme permettant de partager les bonnes pratiques, l’acquisition des connaissances entre apprenants et les recommandations des experts formateurs suivant le parcours d’apprentissage.

 

 

Jeux sérieux

ORT France : Jeux sérieux

Par ailleurs, quatre projets de R&D français ont été labellisés par le pôle Cap digital, dont “Play Serious” qui a pour ambition de développer un outil de création de jeux sérieux pour l’éducation et la formation permettant l’évaluation du processus d’apprentissage et une meilleure connaissance de l’apprenant-joueur. Seront testées des expériences d’apprentissage autour des cours de marketing, de vente, et de promotion de la culture de l’innovation et de l’entreprenariat.

Au niveau international, ORT-France participe au groupe de travail STEM (Sciences,Technology, Engineering, Mathematics, dans le cadre du séminaire Hatter de 2012 organisé par ORT-Mondiale). Ce groupe cherche à anticiper l’évolution stratégique et la multiplication des initiatives et projets autour de l’éducation et des outils numériques associés; un échantillon de nos activités de développement repose sur le portail www.adaptivecurriculum.com (développement et exploitation du projet européen “iClass” pour lequel ORT était co-coordinateur entre 2004 et 2008) intéressant fortement l’Education nationale et certaines académies partenaires, basé sur la localisation en français de nombre d’objets d’apprentissage (Learning Objects), puis le développement éventuel d’une bibliothèque complète en français.

Au niveau des Bacs STI 2D (Baccalauréat Sciences et Technologies de l'Industrie et du Développement Durable) préparés dans nos lycées, ORT-France a un partenariat avec Dassault Systèmes pour la construction de communautés d’apprentissage “3D swym” autour des logiciels “3DVia,” “Catia” et “3D studio” permettant de construire des environnements simulés et des expériences d’apprentissage pour les énergies renouvelables etc..confortant ainsi la compréhension des élèves pour les concepts de la physique et d’autres disciplines techniques.

Autre axe de travail, il consiste dans notre participation au projet “R&D Gala FP 7” ( Games for Learning Alliance : www.galanoe.eu) dont l’ objectif est la réalisation d’un socle d’expertise européenne ainsi qu’un laboratoire de compétences autour des “Serious Games” pour l’éducation et la formation en commerce et management, en gestion de crise, en industrie et fabrication dans le domaine de la santé .

L’engagement, par le biais de l’Institut Européen de Technologie (www.eitictlabs.eu), pour le développement du “triangle de la connaissance” ( Education, R&D, Industrie) avec la conception de nouvelles filières, de nouveaux projets, les “ICT Labs” et les communautés d’intérêts et de la connaissance autour des thématiques d’excellence qui sont celles de l’ORT, permet de participer à un réseau de réflexion indispensable si l’on veut être informé et participer à la définition de nouvelles qualifications, de nouveaux métiers, notamment dans les domaines de l’énergie et du développement durable. Cette participation permet aussi à ORT-France d’être partie prenante à la labellisation européenne des filières et de mesurer leur impact sociétal et les défis qu’elles posent à l’avenir.

La construction commune de nouveaux cursus en phase avec les besoins des entreprises, les échanges de personnels nous permettent également de dessiner une cartographie de compétences attendues à l’avenir en regard de nos formations en technologie.

Ce qui nous permet d’inscrire aussi dans cette démarche notre catalogue de plus de 20 cursus
experts TIC et aussi de lancer une Académie de l’informatique décisionnelle BIX Academy – Business Intelligence eXpertise : www.bi-one.fr/wp/academie/ - pour former des experts sur les logiciels SAP, Cognos, Qlikview.. formations qui seront  proposées comme spécialisations soit à nos BTS techniques, soit surtout à nos étudiants de Masters informatiques préparés dans nos écoles, comme Lyon. Et cela tout en restant à l’écoute des besoins des entreprises, des demandeurs d’emplois et des jeunes diplômés en quête de qualification.

Raphaël Attias
Responsable du Département Innovation et Technologie

 

 

Le cap des 3400 élèves est franchi!

ORT France : Le cap des 3400 élèves est franchi!

Cette année, les effectifs ont connu une nouvelle progression: 150 élèves supplémentaires sont venus grossir les établissements de l’ORT: 3401 élèves se répartissant ainsi:

  • 478 en collège
  • 759 en lycée professionnel
  • 989 en lycée général et technologique
  • 979 en enseignement supérieur
  • 196 en alternance (dont 170 en enseignement supérieur)

Avec plus 1150 étudiants, l’ORT poursuit sa percée dans l’enseignement supérieur confortant ainsi sa place de leader incontesté dans ce domaine au sein des écoles juives.

Ces succès sont le fruit du travail incessant de tous dans le respect de notre vision et de nos valeurs.

Marc Timsit
Directeur général

 

 

Lyon Master MS2i

Lyon : Master MS2i

Avec son Master Informatique MS2i reconnu par l’Etat, ORT Sup Lyon rejoint l’Alliance 3iL, réseau spécialisé d’écoles et de centres de formation. Ce diplôme Bac+5, le Master de manager de systèmes d’information et d’infrastructure se déroule en 2 ans. La première année est orientée Techniques et Technologies de l’Information et de la Communication, la seconde année est axée sur le management de systèmes d’information et de projets. Largement inspirée du volet informatique de l’école d’ingénieurs 3iL, elle prend en compte les exigences de la profession exprimées dans les référentiels professionnels de SSII et TIC publiées par l’OPIIEC et le Cigref.

 

 

Montreuil Master DSCG

Montreuil: Master DSCG

Cette offre est aujourd'hui complétée par Le lycée Daniel Mayer qui propose depuis cette année une formation BAC +5, le Master DSCG (Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion) en alternance et en partenariat avec le CFA Académique de Créteil, et deux cursus professionnels, les Baccalauréats professionnels Opticien lunetier et Prothésiste dentaire.

 

 

Choisy-le-Roi: soudage et avenir du secteur industriel

Choisy-le-Roi: soudage et avenir du secteur industriel

Les technologies de la soudure couvrent de vastes domaines d’activités incluant le bâtiment, l’aéronautique, les industries pétrolières et nucléaires. Conscient de ces enjeux, le centre a reçu Jean Pierre Bugaut, Directeur général de l’European Welding Association (Association européenne des industries de soudage) en présence de Jacques Garih, président du comité technique. Au détour d’un entretien qui a été précédé par une visite de l’établissement, plusieurs pistes concernant les besoins de formation dans ce domaine ont été abordées.
Rendez-vous est pris, afin de poursuivre cette réflexion en perspective de l’évolution des sections pour les deux prochaines années.